Pour être en forme, n’oubliez pas vos pieds …

Nous devons tous préserver au mieux ce que l’on appelle aujourd’hui notre « capital santé » : on nous conseille de bien manger, de bien dormir, de faire une activité sportive de manière régulière et tout un tas d’autres choses… Mais prendre soin de son corps, c’est prendre soin de soi de la tête aux pieds et c’est justement cette dernière partie du corps qui nous intéresse : les pieds.

Eh oui, on n’y porte pas forcément beaucoup d’attention, mais pourtant nos pieds sont particulièrement exposés et très sollicités… Voici quelques conseils pour en prendre soin et combattre les mycoses.

Les pieds : un terrain favorable au développement des maladies

Nos pieds, on ne s’en rend pas forcément compte, mais ils ont la vie dure…Toute la journée enfermés dans nos chaussures, étouffés par nos chaussettes, ils ont bien du mal à respirer.

Et quand on les sort à l’air libre, ils sont forcément beaucoup plus sensibles aux agressions de l’environnement d’autant plus que la plupart du temps c’est pour se rendre à la piscine !

  danger_piscine

Or ce n’est pas pour rien que l’odeur de chlore est aussi forte dans cet endroit : eau, concentration de personnes, contact sont des facteurs particulièrement propices pour le développement de maladies et autres champignons qui adorent venir se loger entre nos orteils !

Pour être bien dans ses baskets 

Pourtant, quelques gestes simples permettent de réduire considérablement les situations à risques : la chaleur, l’humidité et la transpiration forment un cocktail explosif pour le développement de tous types de mycoses. Une bonne hygiène est donc dans la plupart des cas suffisante.

La prévention est aussi très importante : à la piscine par exemple ou dans les vestiaires, portez des tongs au moment de prendre votre douche. L’eau stagnante est un terrain de prédilection pour la contagion et si un porteur de champignon est passé avant vous…

 soin_pied

Si vous n’avez pas réagi assez vite et que vous constatez par exemple des ongles jaunis ou épaissis, ou encore des démangeaisons voir l’apparition dans certains cas de petites cloques, il est temps pour vous de prendre les choses en main de manière plus sérieuse et de commencer au plus vite un traitement anti mycose.

En effet, les mycoses des ongles par exemple, mais aussi celles que l’on appelle « mycose de l’athlète » sont particulièrement contagieuses, la première pouvant même détruire l’ongle entièrement.

Par conséquent, il ne faut pas perdre de temps et agir efficacement en utilisant des produits adaptés comme Curanail.

Ces médicaments sont conçus spécifiquement pour combattre ce genre de maladies. À application locale, leur usage dans certaines situations est plus que recommandé : le traitement peut varier de plusieurs semaines à plusieurs mois.

Dans tous les cas, si vous avez constaté l’un des symptômes cités précédemment, ne restez pas les bras croisés à voir ce qui se passe… et consultez votre médecin : il vous orientera alors vers un podologue si nécessaire.